Manifestation antifasciste

Publié le



Une soixantaine de militants du NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste) et d'anarchistes arborant le drapeau rouge et noir se sont fait entendre hier soir dans le centre-ville de Strasbourg pour dénoncer la réunion d'un parti d'extreme droite ("Alsace d'abord") dont les idées sont jugées fascistes et illégales par les manifestants.

Coup de gueule authentique ou coup médiatique du NPA avant les élections européennes ?

Voir le reportage de Stras-TV

BC

Source :
Stras-TV.com

 

Publié dans politique

Commenter cet article

Quentin 16/05/2009 11:21

On peut lire de nombreux commentaires sur le site mis en lien ici... La plupart témoigne de la peur générée par la présence des "encagoulés", qui font tout aussi peur que les "fascistes" à l'intérieur du restaurant. D'autres dénoncent un "complot médiatique" pour les proches élections européennes. Qui a raison, qui a tort ? Faut il empêcher le Facho de s'exprimer parce qu'il est facho ? On se retrouve alors dans une réflexion anti démocratique et il ne nous est plus permis de prôner cette même démocratie... Cependant, il ne fait aucun doute que ces idées sont condamnables. Lorsque l'on est Porte Parole du NPA-67, parler de l'Histoire engendre forcément une polémique : les commentaires sont alors "Et les goulags ? Et le Stalisnisme ?". N'oublions pas...n'oublions pas qu'il faut condamner, avant tout, les extrêmes, le Totalitarisme.On se serait éventuellement passé des commentaires "Je suis allé sur le site d'Alsace-d'abord et ils ne m'ont pas du tout parru fascistes", parce que regarder 3 pages en rouge et blanc ne permet pas de se forger une opinion politique, mais plutôt de prêter une oreille très critique à ces idées.Si les drapeaux du NPA n'avaient pas été brandis et les foulards un peu plus sur le cou et un peu moins sur le visage, les commentaires concernant le "coup médiatique" n'auraient pas lieu d'être, mais les partis sont toujours obligés de se mettre en avant... Ou pas... Dommage.QC