"Visités", de Clément Cogitore

Publié le

« Visités », de Clément Cogitore

 

« Dans un accident, elle perd la vue.

De retour parmi les siens : la cécité, l’isolement et une perception étrange des corps qui l’entourent.

Le refus et la décision brutale d’y mettre fin.

 

Dans la paix du petit matin naissent  les termes d’une nouvelle cohabitation. »

 

 

Ce film a quelque chose d’une caresse. Justement récompensée au festival de cinéma de Belgrade, sa photographie contribue à créer une proximité troublante avec l’univers de cette femme, se réduisant désormais à la douceur précaire d’une maison en bord de mer. Chacun de ses gestes devient suspendu à un subit désastre ou à un triomphe muet : entre la lumineuse victoire du verre d’eau qu’elle remplit seule et le vase qui se brise quelque part dans un couloir…

 

Sans pathos ni psychologie, la force du film — outre la sublime photographie de Sylvain Verdet — réside en cet espace d’écoute qu’il ouvre : aucune parole n’y est prononcée. L’échange est ailleurs. Chaque son recueilli (sous la direction d’Aline Huber) au fil des 18 minutes passées devant l’écran confère au lieu à la fois douceur et menace.

 

 

+ avec : Justine Wehrlé – Christelle Prot – Fabrice Castajon – Barthélémy Guillemard – Lucas Toustou.

 

+ « Visités » a reçu le prix spécial du jury au 17e festival de Vendôme et le prix de la meilleure photographie au 10e festival du film de Belgrade. Il a également fait partie des sélections suivantes :

60° FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM DE LOCARNO

1er Festival international du film court de Montpellier

18° Biennale vidéo et cinéma de Santiago- Chili

Festival Temps d’images-Arte

Teatro Studio Scandicci- Florence Italie

Cinémathèque de Montréal

Cinémathèque française “Fenêtre sur le court métrage contemporain”

 

+ Dans le cadre du traditionnel festival franco-allemand du film court, le 11 juin prochain, au musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg, en présence du réalisateur.
 

+voir un extrait de « Visités »

 

 

 

BC

Publié dans cinéma

Commenter cet article