Une librairie, un livre #1

Publié le par claire audhuy




// La librairie Chapitre 8 est une maison de quartier, un de ces lieux où l’on rencontre un voisin, un ami, un visage connu. Un de ces recoins de ville où il fait bon s’arrêter un moment, flâner parmi les allées, s’acheter le dernier best seller, trouver la perle rare en auteurs régionaux, tomber sur  la bonne BD qui vous manquait (un rayon entier y est dédié), et échanger avec la libraire, toujours de bon conseil.

 

// Le livre Lettres à Lili Brik est une sorte de roman épistolaire constitué de lettres de Vladimir Maïakovski, poète et dramaturge russe, à la femme de sa vie : Lili Brik, sœur d’Elsa Triolet. Vous ne découvrirez dans cet ouvrage que les lignes du poète, adressées à sa bien aimée ; aucune réponse ne vous sera donnée à lire. Pourtant, au fil des lettres, il vous sera possible d’entrer dans l’intimité du couple, et d’appréhender les phases de créations poétiques de Maïakovski, en suivant ses tortures intérieures. Passionnément amoureux de se Liliatik chérie,  toute son œuvre sera inspirée par cette femme qui le fascine. La qualité littéraire de cet échange, l’adjonction de poèmes de l’auteur (J’aime, 1922,  De ceci, 1923, …) ainsi que la retranscription des télégrammes et la reproduction émouvante des dessins réalisés à chaque fin de lettre, permettent d’entrer dans une œuvre qui gagne à être (re)lue.

 



// L’extrait :

 

Lilik chéri, chéri !

 

Où es tu, désirée ?

où, réponds…

 

Ayant placé toute l’affliction de ma jeune âme dans l’épigraphe, j’en viens aux faits.

Moscou est, selon l’expression courante, un fruit juteux, gorgé de suc que Dodia, Kamenski et moi cueillons ardemment. Lieu de la cueillette principale, essentiellement Le café des poètes. Plein à craquer. Par terre, de la sciure. Nous autres sur l’estrade. Le public, on l’envoie se faire pendre ailleurs. À minuit, nous partageons la recette. C’est tout.

Le futurisme a la cote. []

 

 

 

+ Chapitre 8 : 5, rue de Verdun, quartier de l’ Orangerie.

Tel : 03 88 61 78 37    www.chapitre8.com

 

+ Lettres à Lili Brik, Vladimir Maïakovski, L’imaginaire, Gallimard, 322 pages.

 

Publié dans littérature

Commenter cet article