Clip à la campagne versus photo de campagne

Publié le par baptiste cogitore

 

 

Le collectif « 6.8.7.7.0 » rejoue Marly-Gomont à Ammerschwihr (Haut-Rhin) pour protester contre l’utilisation de l’image du village sur les affiches de campagne électorale du FN.

 

Ammerschwihr (code postal : 68 770). Avec ses quelque 1 938 habitants, son beau clocher blanc et sa tour médiévale, c’est l’image type du paisible village au cœur d’un vignoble réputé. Le Front national l’avait choisi comme toile de fond à l’une de ses images de campagne électorale, pour les régionales 2010. Le frontiste Patrick Binder, conseiller régional sortant, avait dévoilé en janvier la caravane du FN. Comme si la silhouette tranquille du patelin inspirait la confiance des électeurs « pour [leur] avenir », comme dit le slogan de campagne du parti d’extrême droite.


 _DSC0071.jpg

Quoique très nettement à droite (1), Ammerschwihr n’est pas seulement peuplé de « nazis » et de « fachos ». Pas question de se laisser instrumentaliser sans réagir. Un groupe de jeunes musiciens, les 6.8.7.7.0, a donc lancé un appel sur Facebook pour mobiliser les villageois et d’autres volontaires : une quarantaine de personnes se retrouvent devant la mairie, en ce samedi 20 février, autour de deux tracteurs garés sous le drapeau tricolore. On débouche une ou deux bouteilles de blanc pour jouer à fond sur l’image du vignoble : d'ailleurs plusieurs enfants de vignerons sont là. La caméra tourne, quelques passants sortent leurs appareils photo ou leurs téléphones portables, et tout le monde de sautiller en rythme. Coffre ouvert, une voiture diffuse la chanson destinée à Binder, à plein volume. Refrain sur un rythme "reggae" : « Tu pars en campagne dans ta camionnette / plaine ou montagne, tu joues ta starlette / mais sérieux man, ‘faut vraiment qu’t’arrêtes / Tu m’fous la hargne quand tu prends mon bled comme étiquette ». Le groupe de figurants prend ensuite la pose devant les ruines de l’ancienne mairie datant de la Renaissance et détruite pendant la guerre, avant de partir dans le vignoble reliant Ammerschwihr à Katzenthal, pour une réplique parodique de la fameuse photo de campagne.
 

IMG_1154.JPG

écouter "Tu prends mon bled comme étiquette" / collectif 6.8.7.7.0



6.8.7.7.0 s’est créé pour l’occasion, histoire de brûler l’icône d’un village idyllique aux yeux des frontistes. Le collectif se compose en fait de deux groupes de musique locaux : les « Hopla Guys » (chanson folk, d’Ammerschwihr) et « Spirit Revolution » (reggae, de Kaysersberg), soit une douzaine de garçons d’une vingtaine d’années. Les musiciens ont l’habitude de travailler ensemble et se retrouvent chaque année lors du festival « Festicave » qui a lieu à la fin du mois d’août dans le village. Ils expliquent, mi-sourire : « Nous cherchons à ce que la société — ou du moins le village — se mobilise pour protester contre la stigmatisation d’une Alsace-FN. C’est un acte citoyen. » Citoyen et musical : « On a écrit "Tu prends mon bled comme étiquette" : c’est une chanson satirique un peu dans le style de "Marly Gomont" », explique Benjamin (le batteur des Hopla Guys) qui, mégaphone à la main, coordonne les chorégraphies d'un clip en plein tournage. Rappelons ce qu'est « Marly Gomont »: un village rural de Picardie ayant donné lieu au clip satirique du rappeur Kamini, qui y raconte les difficultés rencontrées par une famille noire (voir ci-dessous). 
 
 

 

// "Tu prends mon bled comme étiquette" sera repris en live lors du Festicave 2010 (20-21-22 août). Le clip vidéo est en ligne.

photo du tournage : © Claire Audhuy  



 (1) Lors des présidentielles de 2002, Jean-Marie Le Pen avait fait 20% au premier tour contre 21% pour Jacques Chirac et 70% pour Nicolas Sarkozy au second tour en 2007. 

Publié dans politique

Commenter cet article

Anna 05/03/2010 16:08


Coucou,
J'adore cette vidéo du collectif 6.8.7.7.0 et je voulais la faire partager sur mon blog. Je n'ai pas trouvé beaucoup d'informations sur ce collectif (hormis dans les articles de journaux) et ton
article étant très intéressant j'ai préféré mettre un lien vers ton blog plutôt que de récrire plus ou moins la même chose que ce qui est très bien fait dans ton article.
J'espère que cela ne te dérange pas, si c'est le cas n'hésite pas à m'envoyer un e-mail.  
Merci pour ce bel article :) 


Baptiste Cogitore 05/03/2010 22:55


Bonjour Anna,
merci pour votre message : certains journaux n'ont pas eu votre délicatesse et ont copié/collé mon texte tel quel en apposant une autre signature (je pense aux DNA). Tant mieux si ça permet de
diffuser l'info. J'ai entendu qu'on en parlait sur RTL... Merci de m'avoir demandé mon avis.
N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter si le site vous intéresse : vous serez informée des articles parus récemment. 
À bientôt sur Plate-forme ! 


Kamal BOUDHAN 26/02/2010 22:54


Je tenais vivement à féliciter et faire part de mon admiration au collectif 6.8.7.7.0, pour leur audace, qui ose s'élever contre des élus ayant un esprit aussi étroit!
heureusement que l'on puisse se dire que l'alsace n'est pas habité par une majorité de raciste! qui n'ont pas oublié qu'il y a pas si longtemps dans notre histoire nous avons souffert de cette
haine et de la peur!
Bonne continuation!

Kamal